Gaspacho betterave et courgette

Bonjour tout le monde,

Après les légumes de printemps, essentiellement des navets, des radis et des salades, le potager nous offre maintenant de belles courgettes et des betteraves. Bientôt les tomates seront au rendez-vous, et peut-être aussi les aubergines si la météo y met du sien.

Pour profiter de tous les bienfaits des légumes du jardin 100 % naturel, rien de mieux que de les manger crus. J’ai choisi de réaliser une recette très facile car c’est le blender qui se « tape » tout le boulot. Ce gaspacho marie la betterave et la courgette pour un résultat désaltérant, parfait pour une entrée en matière d’une soirée d’été.

Les ingrédients pour 4-6 personnes :

  • 1 belle courgette,
  • 1 petite betterave,
  • 1 gousse d’ail,
  • le vert d’une échalote nouvelle,
  • eau,
  • lait ribot (facultatif mais apporte de l’onctuosité),
  • sel et poivre.

Pas de cuisson
Niveau de difficulté : Très facile
Coût : €€

La recette :
Couper les fanes de betterave, l’éplucher et la couper en quatre.

Laver la courgette et la couper en tronçons.
Mettre les légumes dans un blender avec la gousse d’ail épluchée, les verts d’échalote et l’eau. Mixer jusqu’à obtenir une texture veloutée. Ajouter un peu plus d’eau si nécessaire. Saler, poivrer et ajouter un peu de lait ribot pour un résultat plus onctueux et doux.

Entreposer au frais jusqu’au moment de servir.

Avec cette recette, je participe à Cuisinons de Saison du mois de juillet.

Print Friendly, PDF & Email

11 Comments

Add Yours →

Tu vas probablement avoir des fleurs de courgettes petite chanceuse ! Comme j’aimerais pouvoir au moins y goûter une fois dans ma vie ! Ce n’était pas évident de marier courgette et berrave mais tu as bien fait tu as obtenu un gaspacho très original, plein de vitamines et sans aucun doute très bon !! merci marion de l’offrir à cuisinons de saison ! gros bisous

Oui, j’espère pouvoir en ramasser. J’avais réalisé des fleurs de courgette en beignet l’année dernière car mon producteur en vendait. Je ne sais pas où tu habites, j’ai cru comprendre que tu étais dans un coin ravitaillé par les corbeaux. Mais si un jour, tu passes près d’un Grand Frais, on en trouve assez facilement chez eux. Ce sera dommage que tu ne puisses pas y gouter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.