Galette rétaise à l’angélique du Poitou-Charentes

Written by marmotte

Salut tout le monde,

Aujourd’hui, nous allons nous perdre sur les chemins gourmands de France ! Arrêtons-nous plus précisément en Poitou-Charentes et dans la ville de Niort qui a pour spécialité l’angélique confite. C’est une spécialité qui appartient à la grande famille des fruits confits, mais l’angélique est un peu oubliée et il n’est pas facile d’en trouver.
Je lui trouve un côté désuet, un peu « Vieille France ». Pour la mettre à l’honneur, j’ai donc choisi une recette traditionnelle, délicieusement vintage et beurrée. Gâteau ou biscuit géant, il est encore meilleur deux ou trois jours après sa réalisation, ainsi les arômes du beurre et de l’angélique se seront pleinement développés.

Avec cette recette, je participe au #Cata Cooking Challenge 09 qui a pour thème Safari en Afrique centrale et en Afrique de l’Est et met également à l’honneur la cuisine des Pays de la Lire et du Poitou-Charentes. La marraine de ce défi est Martine du blog Kilomètre 0 dont je vous ai déjà parlé il y a quelques jours.

Les ingrédients pour un gâteau :

  • 150 g de sucre blanc,
  • 140 g de beurre mou,
  • 2 œufs + 1 pour la dorure,
  • 200 g de farine de blé T65,
  • 50 g d’angélique confite.

Temps de cuisson : 20-25 minutes
Niveau de difficulté : Très facile
Coût : €€

La recette :
Préchauffer le four à 180 °C.
Détailler l’angélique confite en petits bâtonnets.

Dans un saladier, travailler le beurre et le sucre à l’aide d’une maryse jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Incorporer les œufs puis la farine.
Ajouter l’angélique à la pâte à gâteau.
Verser la préparation dans un moule à manqué de 20 cm de diamètre.
Dorer le dessus du gâteau avec l’œuf battu et dessiner des croisillons avec une fourchette.

Enfourner pour 20 à 25 minutes.
Démouler bien tiède.

Source : Ôdélices

Print Friendly, PDF & Email

18 thoughts on “Galette rétaise à l’angélique du Poitou-Charentes

  1. J’ai de l’angélique dans mon jardin, on est d’ailleurs en train de faire des tests de « confissage » pas sûre que ça se dise^^). Je trouve ça très bon et ta galette donne très envie, délicieusement vintage oui

    • J’espère que cela sera concluant et que tu pourras publier un article dans lequel tu prodigueras des conseils. J’hésite à faire pousser de l’angélique au jardin car je ne sais pas la confire.

  2. Une découverte très gourmande. Belle soirée

  3. Oh comme elle est belle. Je l ‘ai mise sur ma liste de courses quand je l’ai vu chez Michelle l’autre jour. Quand je vois la tienne, ca me donne envie de la remonter en tête de liste
    Bravo, dis donc tu pourrais nous poster sur FB la tablette des matières de ton livre ? Ca me donne tellement envie de voir ce qu’il y a dedans
    Bisous

    • Il n’y a pas vraiment de table des matières ni de recettes, c’est juste un guide qui recense les spécialités gastronomiques et autres régions par régions, ça date un peu !

  4. gut says:

    Figure toi que je ne connais pas le goût de l’angélique ! Je ne fais pas assez souvent de gâteaux pour goûter à tout ! Bravo pour cette jolie réalisation qui m’a l’air gourmande ! Ils aiment le beurre dans la région de Martine ! Moi aussi mais je dois restreindre !!! Gros bisous

  5. Un gâteau très sympa avec de belles touches vertes.
    Je connais l’angélique mais je ne l’ai jamais utilisée….
    Bizz

  6. Je ne suis pas une amatrice de fruits confits, mais je découvre grâce à toi que c’est une spécialité de Poitou Charentes

  7. Pas facile de se retenir pendant 2 ou 3 jours ! Bonne soirée, bisous

  8. superbe ta galette et je découvre l’angélique
    merci pour cette jolie participation
    gros bisous

  9. je serais curieuse de découvrir le gout de l’angélique!!!! bisous

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.