Pâtes au chou romanesco et au cheddar (recette vegane expérimentale)

Written by marmotte

Salut tout le monde !

Vous le savez, j’adore faire des expériences ! Je suis particulièrement intéressée par la cuisine végétarienne et végétalienne. En ce moment, on entend beaucoup parler des fromages vegan, les fameux faux-mages. Très intriguée par le goût que ces faux-mages pouvaient avoir, j’en ai glissé un paquet dans mon caddie lors de mes dernières courses.
J’ai choisi un râpé « goût cheddar ».

Pour tester ce produit, j’ai réalisé une recette trouvée chez Food Addict et je l’ai transformée pour en faire un plat végétalien. Tant qu’à faire, autant y aller franchement, j’ai fait un roux avec du beurre de coco et de la fleur de maïs. Et vous savez quoi, ben ça fonctionne, on obtient une sauce bien épaisse.

Alors, verdict ? Cheddar vs faux-mage goût cheddar ! Qui gagne ? La version végétale n’est pas mauvaise, ça fond bien et la sauce était bien liée, les photos rendent bien ce côté-là. Cependant, question goût, le vrai cheddar l’emporte haut la main et à l’unanimité. Ce faux-mage n’a pas beaucoup de goût pour être franche. Je ne veux pas généraliser, je n’ai goûté qu’une seule sorte et il en existe sans doute de meilleurs et il y a l’option « fait maison » aussi. D’autres tests en perspective, peut-être ?
Bien sûr, vous pouvez retransfomer cette recette en remplaçant l’huile de coco par du beurre et mettre du cheddar mature.

Les ingrédients pour 2 personnes :

  • quelques fleurettes de chou romanesco,
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco,
  • 1 cuillère à soupe de fécule de maïs,
  • 1 gousse d’ail écrassée,
  • 250 ml d’eau,
  • ½ tablette de bouillon de légumes (sans gluten),
  • 100 g de cheddar râpé vegan,
  • sel et poivre.

Temps de cuisson : 30 minutes en tout
Niveau de difficulté : Très facile
Coût : €€

La recette :
Faire cuire à la vapeur le chou romanesco.
Faire cuire les pâtes comme indiqué sur le paquet.

Préparer la sauce, faire un roux avec la fécule de maïs et l’huile de coco. Quand les ingrédients sont bien liés et bouillonnent légèrement, ajouter l’ail écrasé.
Délayer le roux avec l’eau et la tablette de bouillon. Faire épaissir la sauce et incorporer le fromage. Quand le fromage a fondu et que la sauce est bien liée, c’est prêt !
Égoutter les pâtes et les mettre dans les assiettes, disposer le chou romanesco, napper de sauce et déguster immédiatement.

Petite info complémentaire :
La sauce est sans gluten et sans lactose (si vous optez pour la version végétalienne), n’hésitez pas à compléter ce plat avec des pâtes sans gluten que l’on trouve de plus en plus facilement.

Avec cette recette, je participe à Cuisinons de Saison du mois de Novembre

Comments: 6

  1. vrai ou faux cheddar ton plat parait bien savoureux mais si il entrait dans ma cuisine je pense que se serait vrai cheddar, je suis comme toi j’aime les expériences en cuisine mais je dois bien avouer qu’il y en a certaines que je laisse aux autres surtout quand elles ont trait à la cuisine végétalienne je reste classique dans ce domaine. Bisous

    • Si je devais refaire ce plat, j’opterai aussi pour le vrai cheddar 😉 Mais l’expérience était intéressante !

  2. ohh comme ils sont beaux je ne connaissais pas du tout ces choux je ne sais pas si j’en trouverais dans mon coin
    bisous

  3. Et oui pour toi qui aime vraiment les fromages et les fromages plutôt forts, ca ne m’étonne pas ce que tu dis. L’ersatz n’est pas à la hauteur mais tu as peut être donné des idées à tes lecteurs et lectrices 🙂
    Gros bisous et bonne journée Marion

  4. gut says:

    Eh bien tu t’es creusé la tête pour faire ce plat Marion ! il y a de la recherche ! alors forcément je ne peux pas adhérer au faux fromage, même si je n’en ai jamais goûté je le reconnais, Mais chez nous le fromage fait partie de notre tradition. Jamais de repas sans le finir par un morceau de fromage et seulement du fromage au lait cru en plus !
    Toutefois pour toutes celles qui adhèrent je suis heureuse d’inscrire ton plat sur cuisinons de saison ! merci Marion ! bises

    • Comme je le dis souvent, chacun est libre de mettre ce qu’il veut dans son assiette ! Tant que c’est avec conviction, tu as choisi de défendre la production de fromages au lait cru et c’est très bien aussi !
      Mais, je trouve bien que l’on trouve des alternatives pour les végétariens,végétaliens et vegans et pour les curieux comme moi du monde végétal.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *