Prianik ou pain d’épices de Toula

Written by marmotte

Bonjour !

Pour finir ce cycle de recettes dédié à la cuisine russe, je voulais terminer sur une note sucrée. Si nous sommes nombreux à connaître au moins de nom le gâteau Napoléon ou le Medovik, il en existe beaucoup d’autres. Mais plutôt que de vous parler de pâtisserie, j’ai envie de vous faire découvrir le prianik de Toula que la Russie a proposé d’inscrire au patrimoine immatériel de l’UNESCO.
Ce pain d’épice dont les origines remonterait au XVIème siècle est la spécialité culinaire de la ville de Toula (se situant à environ 200 km au sud de Moscou, la partie européenne de la Russie). Met de fêtes, le prianik est souvent très décoré à l’aide de moules (comme les spéculoos en Alsace) et peuvent peser plusieurs kilos.
L’originalité de ce pain d’épice au-delà de ses décorations est la présence de confiture ou de lait concentré en son centre.

N’ayant pas de moule sous la main, j’ai fait avec les moyens du bord. Ce pain d’épice bien qu’assez fin est d’un moelleux incroyable et la confiture amène une saveur fruitée qui complète bien les épices du gâteau. Nous avons trouvé une ressemblance avec les Chamonix (ancienne recette, celle des années 90), c’est un peu moins sucré et plus épicé (forcément).
La recette est un peu longue à réaliser car il faut travailler la pâte, l’étaler et la découper mais c’est une découverte tellement gourmande que je ne regrette pas du tout d’y avoir consacré du temps.
Mon glaçage n’est pas une réussite car j’ai utilisé du sucre blanc classique, il faudrait employer du sucre glace pour obtenir un résultat plus proche de l’original.

Les ingrédients pour 2 pièces
La pâte :

  • 2 œufs,
  • 100 g de beurre,
  • 5 cuillères à soupe de miel,
  • 100 g de sucre blond de canne,
  • 300 g de farine de blé T65 + pour la finition,
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude,
  • ½ cuillère à café de cannelle,
  • 1 pincée de poivre,
  • 1 pincée de clou de girofle moulu,
  • confiture (ici orange bio du commerce et myrtille maison).

Le glaçage :

  • 5 cuillères à soupe de sucre glace,
  • 2 cuillères à soupe d’eau chaude.

Temps de repos : 10-15 minutes
Temps de cuisson : 20-25 minutes
Niveau de difficulté : Assez facile
Coût : €€€

La recette :
Mettre de l’eau à bouillir dans une casserole.
Dans un cul de poule, casser les œufs puis ajouter le beurre, le sucre, le bicarbonate, les épices et le miel.
Faire chauffer le contenu du cul de poule au bain-marie. Mélanger sans arrêt jusqu’à obtenir une préparation homogène qui bulle un peu. Retirer du feu et laisser refroidir.
Quand la préparation est à bien tiède, incorporer petit à petit la farine à l’aide d’un fouet. Fouetter jusqu’à ce que la pâte soit trop épaisse pour continuer.
La verser sur un plan de travail fariné. Incorporer encore un peu de farine jusqu’à ce que la pâte ne colle plus. Elle doit rester souple sinon le pain d’épice ne sera pas moelleux.

Préchauffer le four à 170 °C.
Diviser la pâte en quatre parts. Étaler chaque portion sur une épaisseur de 6 mm. Tartiner deux abaisses de confitures. Recouvrir avec les deux autres. Souder les bords et couper à l’aide d’une roulette pour obtenir un gâteau aux formes régulières. Placer les pains d’épices sur une plaque de cuisson couverte de papier de cuisson.
Avec les chutes, créer les décors du prianik.
Faire cuire les prianik 20-25 minutes.

Pendant ce temps, préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace et l’eau.
Dès la sortie du four, badigeonner les pains d’épices avec le glaçage et laisser refroidir avant de déguster avec un bon thé.

Source : Russia Behond

Print Friendly, PDF & Email

12 thoughts on “Prianik ou pain d’épices de Toula

  1. gut says:

    Eh bien on peut dire que tu nous auras fait voyagé Marion ! Je n’irais jamais en Russie mais grâce à toi je connais quelques petits plats de ce pays ! ce prianik de Toula a l’air fameux ! C’est rigolo de voir un pain d’épices tout plat. Tu as l’air de l’avoir magnifiquement réussi ! Merci pour ces belles recettes Marion ! bonne soirée ! bises

  2. Oh je le vois bien garni avec de la confiture de myrtilles que je viens de ramener de vacances ! Merci c’est une super découverte ! Encore une gourmandise à tester ! Bonne journée, bisous

  3. il est magnifique, merci pour cette découverte
    bisous

  4. Moi qui adore le pain d’épices je note ta recette! Merci pour cette délicieuse découverte! Bonne nuit!

  5. Isabelle says:

    Bonjour, moi aussi je me suis essayée aux prianiki, ce qui me frappe ici c’est qu’il y a très peu d’épices…

    • Pourtant, on les sent bien ! Je pense que l’on peut ajuster selon ses propres goûts.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.