Muffins bananes et pavot couronnés de crème au beurre à la meringue suisse

Bonjour à toutes et à tous,

Une fois n’est pas coutume, ma recette a un nom à rallonge et pourrait même avoir un sous-titre qui s’intitulerait « Peut-on faire une crème au beurre à la meringue suisse sans robot pâtissier (du type KitchenAids) ? ».
Je suis à la recherche du glaçage parfait pour un gâteau de mariage, mais, n’étant pas encore équipée d’un robot pâtissier, j’ai décidé de me lancer à l’eau avec mon petit batteur électrique de type Moulinex (aujourd’hui c’est la fête à la marque chez la marmotte).

Muffins4

J’avoue que j’ai eu très peur de griller mon batteur et de rater la recette car elle me semblait difficile, j’ai toujours du mal quand je vois bain-marie dans le déroulement d’une recette, chacun sa bête noire !
Bon bref, revenons à cette crème au beurre à la meringue suisse. Pour commencer, il a fallu choisir une recette, j’ai pris celle de Chef Nini que je trouve bien expliquée.

Muffins2

Ensuite, mon batteur a eu trèèèèèès chaud et j’ai du finir la recette avec mon mixeur à pied équipé d’un fouet, mais voilà j’ai ma réponse et c’est oui, on peut le faire.
Alors bien sûr, il faut se montrer méticuleux et patient mais le résultat est là : un glaçage délicieux riche mais pas trop sucré. Finalement cette recette n’est pas si difficile…
Pour ce premier test, j’ai choisi de n’utiliser ni colorant ni arôme, histoire de ne pas compliquer la recette d’ou la couleur blanc cassé de mon glaçage.
Je suis très satisfaite de cette recette qui a servi à couronner de manière élégante des muffins bananes pavot tout simples à faire.

Les ingrédients pour 12 muffins de taille moyenne :
Les muffins :

  • 200 g de farine,
  • 1 sachet de levure,
  • 100 g de sucre,
  • 3 œufs,
  • 140 g de beurre,
  • 2 bananes très mures,
  • 2 cuillères à soupe de pavot.

La crème au beurre à la meringue suisse :

  • 2 blancs d’œuf,
  • 65 g de sucre blanc extra fin,
  • 115 g de beurre très mou.

Temps de cuisson : 20 minutes

Muffins3

La recette

Les muffins

Je préchauffe le four à 180 °C.
Dans un saladier, je travaille les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. J’incorpore peu à peu la farine et la levure tamisée.
J’épluche et j’écrase à la fourchette les bananes dans une assiette creuse pendant que je fais fondre le beurre au micro-onde.
Dans mon saladier, j’ajoute le beurre, les bananes et les graines de pavot. Je mélange jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Je répartis la préparation dans des moules à muffins au préalable garnis de caissettes en papier ou en silicone.
J’enfourne 20 minutes et je vérifie la cuisson avec un cure-dent qui doit ressortir sec. Si ce n’est pas le cas, je prolonge la cuisson de quelques minutes en contrôlant la cuisson.
Je démoule et je laisse refroidir sur une grille.

Muffins1

La crème au beurre à la meringue suisse

Dans un saladier ou idéalement un cul-de-poule, je verse les blancs d’œufs et le sucre sans les mélanger.
Je pose le saladier dans une casserole remplie d’eau et c’est parti pour la cuisson au bain-marie.
Je fouette les blancs d’œufs et le sucre avec un batteur électrique jusqu’à ce que le mélange soit chaud mais pas brûlant.
Je retire le saladier du bain-marie et je poursuis le fouettage avec mon courageux batteur électrique, vitesse maximum (mon batteur n’a que trois vitesses). Je poursuis, je poursuis jusqu’à ce que la meringue soit complètement refroidi.
Je mets mon batteur en vitesse moyenne (donc 2) et j’incorpore le beurre petit morceau par petit morceau. La préparation devient granuleuse mais il faut continuer jusqu’à ce que le crapaud se transforme en prince charmant euh… pardon jusqu’à ce que la crème devienne lisse et onctueuse.
Pour la dernière phase, le batteur suant sang et eau, j’ai décide de prendre mon mixeur à pied équipé de son fouet. Je poursuis le fouettage environ 2 minutes par de courtes impulsions.
Je dépose le saladier au réfrigérateur 30 minutes.

Muffins5

Le dressage
Je retire délicatement les caissettes en papier ou en silicone.
Pour cet essai, j’ai voulu faire un glaçage cool qui ne nécessite pas trop de matériel et de manipulations de la crème, voilà pourquoi c’est un glaçage façon « je me suis coiffé avec un pétard ce matin ».
Comment fait-on ?
Je prends sur une spatule un peu de crème que j’étale sur le dôme du muffin sans vouloir obtenir un résultat lisse en décollant et recollant sur la crème la spatule pour créer les irrégularités du glaçage.
Je poursuis jusqu’à épuisement des muffins et de la crème.
Pour finir, je parsème de graines et pavot et voilà, ils ne sont pas beaux mes muffins ??

PS :
Cher lecteur, si tu as eu le courage de lire les élucubrations la recette de la marmotte jusqu’au bout, n’oublie pas de lire le petit mot du héros du jour !

Moi courage et fidèle petit batteur de marque M… bip,
Oui, je n’ai que trois vitesses !
Oui, je suis tout petit !
Oui, je suis vieux aussi !
Non, je n’ai pas une couleur flashy assortie à la cuisine !
Non, je ne trône pas fièrement sur le plan de travail !
Non, je ne suis pas américain !
Et pourtant avec un peu d’aide et de volonté je peux faire le même boulot que la super star des robots pâtissiers !
Et j’en suis fier !

Print Friendly, PDF & Email

2 Comments

Add Yours →

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.