Hérissons (Cadeaux Gourmands #12, Saison 2018)

Salut les gourmandes et les gourmands !

Aujourd’hui, je vous propose une gourmandise qui tient plus du bonbon que du biscuit. J’ai réalisé ces hérissons l’année dernière et j’ai gardé secrète cette recette pendant presque un an afin de vous la partager en cette période car je trouve que ces hérissons sont un délicieux cadeau à faire aux enfants, mais aussi aux adultes qui n’ont pas perdu leur âme d’enfant gourmand. 

C’est une recette assez longue et technique que je n’ai pas parfaitement maîtrisée, mais comme le résultat a beaucoup plu, je vous la propose quand même. 

Trucs, astuces et organisation : 

Pour gagner du temps et si vous ne maîtrisez pas le caramel, on peut utiliser du caramel au beurre salé en pot que l’on trouve dans le commerce. 

Pour réaliser ces hérissons, j’ai utilisé une plaque de demi-sphères en silicone

Les ingrédients pour 12-14 pièces 

  • Le caramel
  • 140 g de sucre blanc,
  • 100 g de beurre salé ou non,
  • 65 g de crème liquide entière,
  • 1 pincée de sel.
  • La guimauve:
  • 60 g de sucre blanc,
  • 2 cl d’eau,
  • 4 g de feuilles de gélatine,
  • 1 filet d’extrait naturel de vanille,
  • L’enrobage:
  • 300 g de chocolat au lait de couverture,
  • 50 g de pralin.

Temps de repos : 3-4 heures

Temps de cuisson : 20 minutes environ  

Niveau de difficulté : Assez difficile 

Coût : €€€

La recette : 

Le caramel 

1/ On commence par réaliser le caramel, la veille. 

2/ Mettre le sucre et l’eau dans une casserole. Faire chauffer à feu moyen jusqu’à ce que le sucre fonde et prenne une jolie couleur caramel. Attention, il ne faut pas laisser brûler le caramel. 

3/ Hors du feu, incorporer le beurre petit à petit. Mélanger pour obtenir un mélange bien lisse. 

4/ Verser la crème liquide en mélangeant énergiquement. 

5/ Remettre à cuire 5 minutes à feu doux. 

6/ Transvaser dans un pot à confiture et laisser totalement refroidir. Le caramel va épaissir encore un peu en refroidissant. 

Les coques en chocolat

7/ Le lendemain, faire fondre au bain-marie 100 g de chocolat. 

8/ À l’aide d’un pinceau, tapisser les empreintes d’une première couche de chocolat. Laisser bien sécher. 

9/ Refaire fondre le chocolat non utilisé lors du premier passage et recommencer l’opération afin de renforcer la coque en chocolat. 

10/Laisser complètement sécher. Ne pas démouler les coques. 

11/ Mettre un peu de caramel au fond de chaque coque en chocolat.

La guimauve

12/ Faire tremper la gélatine dans de l’eau froide. 

13/ Mettre l’eau, le sucre et l’extrait de vanille dans une casserole et faire chauffer à 115 °C. 

14/ Pendant ce temps, monter le blanc d’œuf en neige dans un robot pâtissier équipé de son fouet. 

15/ Incorporer en filet le sirop sur les blancs sans arrêter de battre. 

16/ Essorer la gélatine et la faire fondre dans une casserole avec une cuillère à soupe d’eau. Quand elle est bien dissoute, l’ajouter à la guimauve. 

17/ Continuer de battre la guimauve jusqu’à ce qu’elle refroidisse. 

18/ Repartir la guimauve dans les coques en chocolat. Laisser 1 ou 2 millimètres de libre pour laisser la place à la base en chocolat. 

19/ Laisser prendre une heure au frais. 

20/ Faire fondre 50 g de chocolat au bain-marie. Refermer chaque coque avec une fine couche de chocolat. 

21/ Laisser sécher complètement. 

Les finitions 

22/ Démouler délicatement les hérissons. 

23/ Faire fondre le chocolat restant. 

24/ Tremper chaque hérisson dans le chocolat et parsemer de pralin. Déposer au fur et à mesure sur du papier sulfurisé. 

25/ Laisser sécher à l’air libre. 

Source : ilovechocolat..

Print Friendly, PDF & Email

16 Comments

Add Yours →

Oohhh !! oui une sacrée gourmandise ! Le caramel ne me pose pas trop de problème, bon le chocolat un peu plus j’en mets partout mais la guimauve j’en ai jamais fait ! Je suis sûre qu’il y a une petite fille que ça intéresserait chez moi ! Je la mets de côté ! Merci marion ! gros bisous

Je ne connais pas les hérissons mais ne demande qu’à faire cette belle recette. Etape 10, c’est bien les démouler ?
Bon, ils font terriblement envie. Je ne vois pas ce qui n’est pas réussi Marion. On ne peut pas te reprocher de ne pas vouloir les partager car tu nous les offres comme un cadeau de Noël 🙂
Merci

Ce doit être tout simplement délicieux en bouche!
Je me demande si le goût ne ressemblerait pas au melo cake de milka, vendu manifestement uniquement en Belgique car en France, on ne connait pas ces petites choses que je présente parfois avec le café à mes hôtes.
Mais de toute façon, c’est clair que le fait maison est bien meilleur!!
Merci pour ta recette;
Bizz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.