Côtelettes russes de saumon

CBonjour, bonjour ! 

Après la recette bizarre d’hier, revenons sur des chemins plus fréquentés ! Je vous présente aujourd’hui une recette à base de saumon que j’ai réalisée pour mon mari et qu’il a beaucoup appréciée. Je la partage donc avec vous car c’est une façon facile et originale de cuisiner le saumon (ou la truite si vous ne consommez plus de saumon, un poisson quelque peu controversé depuis plusieurs années). 

J’ai choisi de faire la version exacte du livre, ce qui est tellement rare que je ne peux m’empêcher de la signaler. 

Dans la cuisine russe, le mot « côtelette » désigne des préparations que nous appellerions boulette en France. Il s’agit de de viande, de poisson ou de légumes hachés et façonner en boulettes « de forme ovale et aplatie ». 

Trucs, astuces et organisation : 

On peut cuire ces côtelettes à la poêle ou à la vapeur. J’ai choisi la deuxième option car mon cuit-vapeur était de sortie. Le résultat est très moelleux. La cuisson à la poêle doit apporter un peu de croustillant. 

Cette recette est vraiment très facile. Si vous utilisez du saumon surgelé comme moi, n’oubliez pas de le faire décongeler la veille au réfrigérateur, de le rincer à l’eau claire et de l’essuyer avant de le préparer. 

Pour accompagner ces côtelettes, j’ai réalisé une purée céleri et pommes de terre violettes ainsi qu’une sauce au yaourt et aux herbes fraîches (coriandre et persil). 

Les ingrédients pour 8-10 côtelettes : 

  • 450 g de filet de saumon sans peau,
  • 1 bel oignon rouge,
  • ½ bouquet de coriandre,
  • ½ bouquet de persil,
  • 50 g de chapelure,
  • sel et poivre.

Temps de repos : 10 minutes

Temps de cuisson : 20 minutes à la vapeur douce ou 8-10 minutes à la poêle

Niveau de difficulté : Très facile 

Coût : €€€

La recette : 

1/ Peler l’oignon et le couper en quatre. Le placer dans la cuve d’un robot ménager équipé d’une lame en S et hacher. 

2/ Ajouter le saumon coupé en morceaux. Hacher. 

3/ Ajouter le reste des ingrédients et hacher jusqu’à obtenir une sorte de farce fine. Laisser reposer une dizaine de minutes. 

4/ Se passer les mains sous l’eau froide puis façonner des boulettes ovales et aplaties. 

5/ Faire cuire 20 minutes à la vapeur douce (80 °C) ou 4-5 minutes de chaque côté dans une poêle huilée. 

6/ Servir bien chaud avec l’accompagnement et la sauce de votre choix. 

Source : La cuisine Russede Pavel Spiridonov et Nicolas Delaroche aux Éditions Noir sur Blanc 

Coin lecture 

Fiche technique 

Titre : La cuisine Russe, Recettes pour tous les jours 

Auteur : Pavel Spiridonov 

Photographe : Nicolas Delaroche

Maison d’édition : Les Éditions Noir sur Blanc 

Prix : 19 €

Nombre de recette : 24 recettes salées, 12 recettes sucrées

L’esprit du livre  « Connaissez-vous la cuisine russe ? » 

Les plus du livre  L’originalité du thème  Des recettes faciles et dépaysantes  Des anecdotes de l’auteur avant chaque recette Une présentation et une mise en page décalée et qui ne répond pas aux critères éditoriaux standards que l’on retrouve dans les livres de cuisine actuels L’ambiance des mises en scène très simple, authentique et légèrement désuètes. 

Les moins du livre  Certains seront déroutés par les photos qui ne vendent clairement pas du rêve et ne sont pas très « instagramables » Le prix qui peut sembler élevé au vue du nombre de recettes proposées (36) 

Quelques recettes qui ont retenues mon attention 

  • Le borchtch de neda avec sa glace à la vodka
  • Draniki (sorte de röstis à la crème fraîche)
  • Strudel au chou
  • Roulade au pavot
  • Gâteau Kiev

À qui s’adresse ce livre  À tous les curieux qui veulent découvrir une cuisine russe authentique et accessible. 

Mon avis 

Enfin un livre sur la cuisine russe, véritable ovni dans la production pléthorique de livres de cuisine. On le doit à une maison d’éditions suisse qui a manifestement plus de courage que beaucoup de grosses maisons d’éditions françaises qui nous ressortent d’année en année les mêmes livres sur la cuisine italienne et japonaise. Je n’ai rien contre ces cuisines mais c’est un peu lassant ce conformisme. 

Original, décalé, accessible et personnel, ce livre a vraiment une âme. On a vraiment l’impression d’être en cuisine avec l’auteur. Même si je ne ferai pas certaines recettes à base de viande et de poisson dans l’immédiat, je suis très contente d’avoir fait l’acquisition de ce livre rafraichissant qui sort des canons de l’édition culinaire. 

Print Friendly, PDF & Email

15 Comments

Add Yours →

Ah oui voilà un plat que j’apprécierais bien plus ! j’aime beaucoup toutes ces petites galettes/coquettes que l’on fait différemment avec des légumes ou du poisson ! Ton plat était très équilibré et bien gourmand puisque tu n’as même pas oublié la petite sauce qui va bien avec ! bravo marion ! bisous

Je ne savais pas en prime abord que les côtelettes russes étaient en fait des boulettes. Du coup, j’ai été très intriguée par le titre de ta recette. Nous aimons énormément les boulettes donc tes « côtelettes » devraient aussi plaire à ma petite tribu. Bon dimanche

Le titre est amusant, et ça m’a l’air bien bon !! J’avais entendu parler de ce livre dans l’émission de François Régis Gaudry le dimanche matin sur France Inter et j’ai fait le bortch avec la glace vodka (plus crème pour moi) la recette étant dans l’émission, nous nous sommes régalés !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.