Préparons Thanksgiving : une introduction

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui, la marmotte va vous raconter sa vie… nan je rigole !! Enfin, un peu quand même, pour vous expliquer pourquoi je vais vous parler de Thanksgiving durant les quelques semaines à venir.
Quand j’étais petite, et j’imagine que je suis loin d’être la seule, ma mère et moi regardions la Petite Maison dans la Prairie, mais si, souvenez-vous, c’était diffusé entre midi et deux sur M6 ! Et dans cette série (qui raconte l’histoire d’une famille de pionniers dans le Minnesota, je précise pour les personnes qui vivaient dans un igloo sans télé dans les années 90 ^^), comme dans toute bonne série américaine, on retrouve un certain nombre de fêtes importantes : Halloween, Noël, la Saint-Valentin et Thanksgiving.

Source : Pinterest
Source : Pinterest

Quelques années plus tard, je me suis passionnée pour une autre série du même genre, Docteur Quinn, femme médecin, toujours diffusé sur M6 mais le mardi soir : le lendemain on n’avait pas école et on avait le droit de se coucher un peu plus tard que les autres jours, et oui ça se passait comme ça dans le temps. L’histoire en quelques mots (si tu étais toujours coincé dans ton igloo sans télé), une femme médecin originaire de la côte Est vient s’installer dans l’Ouest sauvage et va vivre des aventures extraordinaires. Bref, dans cette série remplie de sentiments dégoulinants de bonnes intentions, de scènes larmoyantes, le tout raconté sur un ton légèrement moralisateur, on retrouve la célébration de Thanksgiving.
Vous vous demandez pourquoi cette fête m’a plus marqué que Noël, par exemple ? J’y viens. Ce n’est pas l’attachement des enfants pour la dinde qu’ils ont nourrie et qu’au final, non ils ne mangeront pas à Thanksgiving. Ce que je trouvais fascinant, c’était ces scènes ou l’on retrouvait les personnages autour de tables débordantes de victuailles, il y avait plus de plats que de convives et surtout il y avait une préparation qui m’intriguait encore plus que les autres, c’était le pain de maïs (le fameux Corn Bread) qui à mes yeux de petite Française ne ressemblait pas du tout à du pain mais qui avait l’air super bon.
Voilà comment, quelques années plus tard (euh oui, de nombreuses années plus tard), j’ai décidé de faire rentrer Thanksgiving chez nous : c’est la faute au pain de maïs !

Source : Pinterest
Source : Pinterest

Après ce déballage de mon histoire personnelle, je vais quand même vous parler de Thanksgiving et de son histoire parce que cela ne se résume pas à du pain de maïs.
Comme Pâques, Thanksgiving ne tombe pas à une date fixe mais le quatrième jeudi du mois de novembre (donc cette année c’est le 27 novembre).
L’Histoire veut que cette fête trouve son origine peu de temps après l’arrivée des premiers colons débarqués du Mayflower en 1620. Après une année particulièrement difficile, les Indiens vinrent à l’aide des survivants et leur apprirent à cultiver les plantes du Nouveau Monde, à chasser et à pêcher. L’année suivante, une fois la première récolte rentrée, un jour d’action de grâce fut décrété, les colons et les Indiens partagèrent ainsi le premier repas de Thanksgiving composé de dinde et de maïs d’après la tradition. C’est au XIXe siècle et au début du XXe siècle que cette fête prit peu à peu l’importance qu’on lui connaît aujourd’hui. En 1941, le président Franklin Delano Roosevelt déclara le quatrième jeudi de novembre jour férié et c’est ainsi que les Américains se réunissent en famille et entre amis pour se réjouir et partager un bon repas ce jour là.

Source : Pinterest
Source : Pinterest

Que trouve-t-on sur une table de Thanksgiving ?
Il faut savoir que Thanksgiving étant une fête ou l’on cuisine les produits que l’on a récolté, chaque région des Etats-Unis décline ces propres plats mais on retrouve quand même certains ingrédients incontournables comme la dinde ou les canneberges.

Voici une petite liste de plats typiques de Thanksgiving :

  • dinde farcie,
  • purée de pommes de terre ou de patates douces,
  • sauce aux canneberges,
  • épis de maïs grillés,
  • pain de maïs,
  • tarte au potiron,
  • tarte aux patates douces,
  • tarte aux noix de pécan, etc.

C’est pour être fidèle à cet esprit de partage, de reconnaissance et de réjouissance que j’ai choisi cette année de préparer un bon repas et de vous le faire découvrir car si Thanksgiving est une fête américaine, les valeurs qu’elle incarne sont, il me semble, universelles ; alors pourquoi se priver d’une occasion de se réunir et de se réjouir des petits et grands bonheurs de la vie autour d’un repas cuisiné avec amour ?

Jusqu’au dernier jeudi de novembre, je partage avec vous des recettes inspirées d’un menu traditionnel de Thanksgiving :

Print Friendly, PDF & Email

1 Comment

Add Yours →

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2019 Marmotte cuisine ! | Theme: Griddist by Superb