La potée auvergnate

Bonjour à toutes à tous,

Aujourd’hui, je vous propose de déguster une bonne potée réconfortante. Je me suis inspirée d’une recette trouvée dans le dernier numéro de le revue Esprit d’Ici. Ce qui m’a plu dans cette potée, c’est la présence de tous les légumes phares de l’hiver : les navets, les carottes, le chou et les poireaux.

Potée4

La potée que je cuisine habituellement ne contient que du chou et des pommes de terre. Je cuisine très rarement le navet (c’est sans doute l’un des légumes que j’aime le moins), j’ai choisi d’utiliser de petits navets violets pour qu’ils ne soient pas trop forts mais j’aurai pu mettre des navets Boule d’or également.
Cette potée est très simple a réaliser et cuit toute seule ; par contre il y a un peu de travail d’épluchage et de coupage.
Concernant la viande, j’ai utilisé des lardons, des saucisses de Morteau et de Montbéliard, mais on peut aussi mettre du jarret et de la palette de porc ou pourquoi pas d’autres types de saucisses (diots, de Strasbourg ou de Francfort).

Potée6

Les ingrédients pour 4 personnes :

  • 5 pommes de terre de taille moyenne,
  • 2 petits navets,
  • 4 carottes de taille moyenne,
  • 2 blancs de poireaux,
  • 200 g de lardons (ici achetés chez un charcutier : rien à voir avec des lardons de la grande distribution),
  • ½ chou frisé,
  • 1 oignon,
  • 5 clous de girofle,
  • 5 baies de genièvre,
  • 1 cuillère à soupe de romarin,
  • 2 saucisses de Montbéliard,
  • 1 saucisse de Morteau,
  • sel et poivre.

Temps de cuisson : 2h30.

Potée1

La recette :
Dans un premier temps, avant de se lancer dans la préparation de la potée, il faut blanchir le chou. Pour ce faire, remplir un grand faitout d’eau et la faire chauffer.
Pendant ce temps, ôter les premières feuilles du chou, le couper en deux et retirer le cône blanc à sa base. Passer le chou sous l’eau et le faire blanchir en le plongeant dans l’eau bouillante 5 minutes. Égoutter et réserver.
Éplucher et émincer l’oignon.
Éplucher les carottes, les navets et les pommes de terre. Les passer rapidement sous l’eau et les couper en tranches pas trop épaisses et réserver.
Couper le bout touffu du poireaux et un peu de vert. Retirer la première peau du poireau et le couper en tronçons d’un centimètre de long. Passer à l’eau et réserver.
Dans une boule à thé, confectionner un bouquet garni avec les clous de girofle, les baies de genièvre et le romarin.

Potée7

Dans une cocotte en fonte, saisir les lardons pour qu’ils rendent du gras puis faire revenir les oignons dedans.
Ajouter les pommes de terre, les carottes et les navets sans oublier le bouquet garni. Couvrir et faire cuire à feu moyen 20 minutes.
Une fois le temps écoulé, ajouter le chou et les poireaux. Mélanger, couvrir et de nouveau faire cuire 20 minutes à feu moyen. Poivrer et saler (attention au sel avec les saucisses).
Après ces 20 minutes, baisser le feu et ajouter les saucisses. Laisser mijoter environ 1h15.
Rectifier l’assaisonnement si besoin.

Potée5

À aucun moment, si la cuisson est assez douce, il n’y a pas besoin d’ajouter d’eau. C’est l’eau des légumes qui fait office de bouillon et que l’on sert avec le plat, c’est un vrai concentré de saveurs du bouquet garni, du fumé de saucisses et des légumes.
Pour le servir, déposer une bonne louche de légumes, des morceaux de saucisses (coupées à la fin de la cuisson) et arroser le tout de bouillon. Proposer à table de la crème fraîche et de la moutarde forte et déguster bien chaud.

Potée2

Print Friendly, PDF & Email

2 Comments

Add Yours →

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.