Napolitain (Bataille Food # 24)

Salut tout le monde,

Aujourd’hui, on a rendez-vous avec la Bataille Food, c’est déjà la vingt-quatrième édition, autrement deux ans d’existence pour ce défi culinaire lancé par Jenna du blog Le Bistro de Jenna dans le but de s’amuse, se faire plaisir, partager et découvrir.

ob_6c6f74_logobf2ansbfood

C’était Dorian du blog Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça… qui était aux manettes pour la 23ème Bataille Food sur le thème « Voyage en Bollyfood ! Épices et fraîcheur »

Pour cet anniversaire, on doit choisir l’un des thèmes déjà proposés et réaliser un beau gâteau d’anniversaire.

ob_bed13f_lxunbhkfnj

J’ai choisi de travailler sur un thème auquel je n’avais pas participé. Et j’avais du choix puisque je n’ai rejoint l’aventure que lors de la vingtième édition. J’ai opté pour le thème n°16 « On retombe en enfance » parraine par Lucie du blog Un week end une recette.
Il faut dire qu’en ce moment, je suis dans une période régressive, serait-ce l’arrivée des trente ans qui me met dans un pareil état ? Bref, quoi de mieux qu’un Napolitain à partager pour fêter un anniversaire ? J’avais très envie de faire cette recette depuis des lustres (ou presque). Et depuis que l’on ne trouve plus la version familiale à trancher en magasin, je me suis dit que c’était un signe et qu’il fallait que je m’y mette !

Napolitain5

Vous vous demandez quel est le rapport avec l’enfance ? C’est très simple, je l’ai déjà évoqué mais ma mère n’est pas une cuisinière dans l’âme et encore moins une pâtissière. Elle ne faisait que deux recettes sucrées : les crêpes et le gâteau au yaourt. Bref le choix était vraiment limité. Alors à la place de temps en temps, elle achetait des gâteaux industriels. Il y avait le cake aux fruits de la marque Réna qui n’existe plus mais qui reste souvent évoqué chez nous comme le meilleur cake industriel connu à ce jour et le Napolitain classique à partager.
Il n’y a quelques années j’avais mis de côté bien soigneusement la recette du blog Easy Bakery en vue de la réalisation de ce gâteau, voilà c’est fait ! Alors le Napilitain maison, c’est comment ? Visuellement, je suis très contente du résultat même si il a un côté plus artisanal que son cousin de grande surface. Question texture, la génoise est un peu plus raide, on comprend mieux à quoi servent tous les ajouts E… et autres nom à dix-huit syllabes présents dans la liste d’ingrédients et niveau goût, c’est très très très ressemblant. Je suis franchement contente d’avoir tenté cette expérience, alors je vous livre la recette.

Napolitain2

Les ingrédients pour un gâteau de 10 parts environ
La génoise :

  • 4 œufs,
  • 120 g de sucre blanc,
  • 1 pincée de sel,
  • 200 g de beurre,
  • 250 g de farine T65,
  • ½ sachet de levure chimique,
  • 1 sachet de sucre vanille,
  • ½ gousse de vanille,
  • 1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré.

La crème au chocolat :

  • 100 g de chocolat pâtissier classique,
  • 70 ml de crème liquide légère.

Le glaçage :

  • 100 g de sucre glace,
  • 2 petites cuillères à soupe de lait,
  • vermicelles chocolat.

Temps de repos : 3 heures
Temps de cuisson : 35 minutes.

Napolitain1

La recette :
Préchauffer le four à 180 °C.
Dans un saladier, fouetter les œufs entiers, le sucre, le sel jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Faire fondre le beurre au micro-onde ou à la casserole et le verser sur le mélange à base d’œufs. Bien mélanger avant d’incorporer la farine et la levure.
Verser un tiers de la pâte dans un autre saladier et y ajouter le cacao en poudre. Dans le premier saladier contenant les deux tiers de la préparation, ajouter le sucre vanillé et la demi gousse de vanille grattée.
Poser un cadre à génoise de 26 X 20 cm sur une plaque de cuisson protégée par un tapis en silicone et beurrer les parois du cadre. Verser la pâte à la vanille, la répartir de la façon la plus homogène possible.
Beurrer un moule à cake de 26 x 10 cm, verser la pâte au chocolat, bien répartir.
Enfourner les deux préparations pour 15 minutes. Sortir du four et laisser refroidir avant de démouler.
Couper la génoise à la vanille en deux et tailler les trois couches de génoises pour qu’elles aient les mêmes dimensions en ôtant les quatre bords verticaux. Mettre dans une assiette et protéger d’un film alimentaire afin que la génoise ne se dessèche pas.

Napolitain3

Pour réaliser la crème au chocolat, faire bouillir la crème et ajouter le chocolat hors du feu, mélanger bien jusqu’à ce que le chocolat soit totalement fondu. Laisser complétement refroidir avant utilisation.

Passons au montage. Poser une couche de génoise à la vanille sur une surface bien plane. Tartiner généreusement et intégralement de chocolat. Recouvrir de la génoise au chocolat et remettre une couche de crème au chocolat. Déposer enfin la dernière génoise. Filmer le plat pour que la génoise garde le maximum de moelleux et entreposer au frais 30 minutes.

Mélanger le sucre glace et le lait pour obtenir un glaçage bien épais. Glacer le gâteau et parsemer de vermicelles en chocolat.
Remettre au frais jusqu’à ce que le glaçage soit bien sec. Puis couvrir de film alimentaire jusqu’au moment du service.

Napolitain4

Bistro de JennaEvin sur son nuageDes recettes à Gogo Je cuisine donc je suisDouceurs MaisonBy acb 4 youJackie cuisineCarinette Baking AddictionAux Delices de VanyLa cuisine d’ArianeTurbigo-gourmandisesEncore une lichetteC’qui fait de la PatisserieMamou and CoLa medecine passe par la cuisineCekikilafeeMelina et ChocolatEnvie d’une RecetteCuisine AddictSternUne French girl cuisineCoco DelicesGrain de sel et gourmandiseLes petites marmites de MikaCuisine chez la MarmotteMa boite à bullesLes filles à tableGourmand’izLa danse des- CasserolesKeskonmangeMamanPetite Cuilliere et CharentaiseLes GralettesVirginie MoreauTrognon de PommeGraine de faim KelyL’atelier de Steph et LoliePause NatureA la table d’AidaLagrandes Pages Les fees maisonsYellow MustardCookalife by MaevaFramboises et BergamoteHistoires de FruitCuisine 2 SoeursCyrielle GourmandiseChut je PatisseMusée GourmandLa Femme à tête de ChouSaveurs et LecturesAdeline CuisineLa ligne gourmandeParuline en CuisineGlob CookerJe cuisine donc je suisKaribo SakafoA Fleur-d’OrangerJ’ai pas de ble mais je peux patisserA Table les GarconsCuisine et PlaisirsRosenoisettesSept chaudronsBrian Iz In The KitchenLa passion de NathA prendre sans faimLes Douceurs de la VieLe renard et les RaisinsSweety CookUne cuilleree pour PapaCooking Bon AppetitUn Mec ToquéCuisine VoozenooGourmandisePersonnelleLe tablier de CecileLe blog de CataChampagne79Chapeau et MelonCuisine à 4 mainsLudi CuisinePopote et NatureTrois MadeleinesConfessions de 2 FoodaholicVisites GourmandesRock the BretzelMais Pourquoi est-ce que je vous raconte ça …Un week-end une recetteFamohTout simplement fait maisonCup cakes et CapitonsFood’Epices et ToutHand made Anna

Print Friendly, PDF & Email

29 Comments

Add Yours →

Moi aussi j’ai choisi le thème « On retombe en enfance » avec une tarte que je mangeais en Argentine, ta recette est vraiment jolie ! Merci pour ce partage

La fameux napolitaine de mon enfance, tu l’as drôlement réussi dis donc, j’en ai l’eau à la bouche ^-^, avec de l’avance je te souhaite un joyeux anniversaire et moi aussi j’ai eu ma période régressive dans l’année de mes 30 ans 😉

De même que toi, je me suis mis la recette du napolitain maison de côté, mais n’ai jamais osé le réaliser par peur de la complexité – et du temps qu’il faut y accorder-. Je te félicite d’avoir osé t’y confronter, car le résultat est visuellement magnifique et très gourmand !
Pour la texture.. franchement je trouve que les génoises industrielles n’ont pas vraiment une texture de vraie génoise. Effectivement elles sont très moelleuses, mais elles me semblent toujours bien trop compactes. Par rapport au fait maison, je pense aussi qu’elles ont l’avantage d’êtres mises sous vide très rapidement, alors qu’à la maison le gâteau sèche toujours un peu et se durcit. Néanmoins, niveau goût y’a pas phot !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.