Crudités aux pruneaux d’inspiration russe

Written by marmotte

Bonjour à toutes et à tous,

Dans quelques jours nous fêterons le Nouvel An russe, une occasion pour explorer et découvrir la cuisine de ce vaste pays et de s’en inspirer.
À travers trois recettes, une entrée, un plat principal et un dessert nous allons donc voyager un peu car oui, la cuisine est aussi une excellente façon de voyager et de toucher du doigt des cultures étrangères.
Pour commencer doucement, je vous propose aujourd’hui une recette de salade qui s’inspire de la cuisine russe. C’est en voyant diverses recettes que j’ai eu envie d’élaborer cette entrée, simple, économique, mêlant le sucré et le salé tout en étant gourmande.

Difficile d’aborder la cuisine russe sans évoquer la betterave qui avec la pomme de terre est l’une des bases de cette gastronomie. C’est donc autour de ce légume que j’ai construit ma recette, l’originalité vient du fait que la betterave est crue et non cuite. Le goût terreux est plus présent mais on profite du croquant de la crudité et de toutes ses qualités nutritives. On aime ou on n’aime pas, c’est à chacun de voir !
Dans la culture russe, les zakouskis, le premier moment du repas tient à la fois d’apéritif et de hors-d’œuvre (voilà un mot joliment désuet et que l’on n’utilise plus guère !). D’ailleurs le mot zakouskis peut être traduit par « amuse-bouche ». Les jours de fêtes ou lors de réceptions, de nombreux hors-d’œuvre sont présentés à la façon d’un buffet où chacun se sert à volonté de mets et de boisson. On trouve plusieurs types d’entrées : charcuterie, fromages, diverses salades, crudités et conserves maison, poisson, caviar ou encore pirojkis.
Un peu comme l’apéro en France, les entrées sont le moment le plus convivial du repas et peuvent s’éterniser un peu. Quand cela est possible, les entrées sont dressées et dégustées dans une autre pièce que celle du repas constitué d’un plat principal et du dessert qui suit.

Les ingrédients pour 4-6 personnes :

  • 330 g de betteraves crues,
  • 330 g de carottes crues,
  • 2 yaourts à la grecque,
  • 2 cuillères à soupe de mayonnaise,
  • 10-12 pruneaux dénoyautés,
  • sel et poivre,
  • persil.

Pas de cuisson
Temps de repos : 24 heures
Niveau de difficulté : Très facile
Coût : €€

La recette :
Éplucher et laver les carottes et les betteraves. Les râper au robot avec une grille à gros trous. Déposer le tout dans un saladier.
Hacher menu les pruneaux et les ajouter aux légumes.
Verser ensuite dans le saladier le yaourt et la mayonnaise. Mélanger intimement. Rectifier l’assaisonnement.
Couvrir le saladier d’un film alimentaire et entreposer au frais 24 heures, les légumes auront ainsi le temps de s’attendrir un peu et les saveurs de se diffuser et de se mélanger.

Servir dans un grand plat et décorer de brins de persil.

Print Friendly, PDF & Email

Comments: 7

  1. c’est tellement bon et riche en vitamine j’adore les betterave une entree qui sera la bienvenue
    grosse bise

  2. Gut says:

    Eh bien je te félicite Marion pour cette petite recette Russe ! il n’est pas habituel d’en voir ! Elle me plait beaucoup cette petite salade moi qui aime les betterave, oui c’est une petite salade hivernale bien sympathique ! merci beaucoup ! gros bisous

  3. ISCA says:

    Très original, ça me plaît énormément !!!!

  4. Merci pour cette recette dépaysante! J’adore les betteraves cuites, tu me donne envie de les tester crues!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.