Velouté de pommes de terre violettes et poêlée de champignons

Written by marmotte

Salut tout le monde,

Depuis quelques années, les légumes anciens sont à la mode. Et tout comme les super-aliments, c’est parfois à des tarifs exorbitants. Pas plus loin que l’année dernière, j’ai encore trouvé des vitelottes (pommes de terre violettes) à plus de 4 € le kilo, pour une patate à soupe et à purée, c’est un peu cher ! Je ne pense pas être radine mais je ne veux être prise pour un gogo et je ne mets pas dans mon panier des pommes de terre à ce prix.

Mais l’intérêt d’acheter ses légumes au marché plutôt qu’en grande surface, c’est que l’on court-circuite les intermédiaires et que par conséquent les tarifs sont plus intéressants (dans la plupart des cas).
Même si je n’ai pas déniché la vitelotte, j’ai trouvé la bleue d’Artois, une pomme de terre d’un beau violet profond un peu moins farineuse que la vitelotte à un tarif raisonnable (1,50 € le kilo) et surtout produite localement.
Je vais donc vous proposer quelques recettes autour de cette pomme de terre. Mais ces recettes fonctionnent très bien avec une pomme de terre classique. Pour commencer simplement, je vous propose une soupe (car le lundi, c’est soupe chez la Marmotte) complétée d’une poêlée de champignons à l’ail et de noix. Le programme vous plaît ? Par ici la recette !

Les ingrédients pour 4-5 personnes :

  • 1 carotte,
  • 1 oignon,
  • 1 kg de pommes de terre Bleue d’Artois,
  • 500 g de champignons bruns,
  • 1 gousse d’ail,
  • huile d’olive,
  • noix ou noisettes,
  • sel et poivre.

Temps de cuisson : 30 minutes
Niveau de difficulté : Très facile
Coût : €€

La recette :
Peler la carotte et l’oignon. Les émincer finement et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive.
Laver et couper en morceaux les pommes de terre. Ajouter dans la casserole. Saler et couvrir à peine d’eau. Faire cuire à feu moyen doux jusqu’à ce que les pommes de terre soient cuites.

Pendant ce temps, ôter les pieds terreux des champignons, les essuyer et les couper en 4 ou 6 selon leur taille.
Presser la gousse d’ail.
Dans une poêle, faire chauffer un peu d’huile d’olive et y faire revenir les champignons et l’ail. Saler et poivrer. Faire cuire une dizaine de minutes.

Mixer la soupe. Ajouter un peu d’eau si besoin et rectifier l’assaisonnement.
Verser la soupe dans des bols et répartir la poêlée de champignons. Décorer de noix ou de noisettes et servir immédiatement.

Source : La fée Stéphanie

Avec cette recette, je participe à Cuisinons de Saison de janvier.

Print Friendly, PDF & Email

8 thoughts on “Velouté de pommes de terre violettes et poêlée de champignons

  1. Je n’ai pas encore goûté de pommes de terre violettes, justement. Le prix est toujours extrêmement élevé. Ta recette fait très envie en tout cas. Bisous

  2. elle est bien tentante ta soupe!!! et je suis d’accord avec toi 4euro le kilo pour en faire de la soupe c’est un peu trop!!!! bisous

  3. gut says:

    Je trouve la vitelotte un peu trop farineuse moi alors je pense que cette bleue d’Artois que je ne connais pas serait plus à mon goût ! Tu as bien raison de ne pas vouloir payer aussi cher pour des PDT ce n’est pas de la radinerie mais du bon sens ! Ce velouté m’a l’air bien fameux, je l’inscris avec grand plaisir à cuisinons de saison !! bisous

  4. On trouve effectivement bien souvent des légumes à des prix exorbitants. J’ai la chance d’avoir un petit producteur dans le coin qui propose pas mal de légumes à prix raisonnables. J’ai déjà testé cette bleue d’Artois, mais pas en velouté. C’est à tester

  5. Et oui tu as raison, on vote toujours avec ses pieds. Si personne n’achetait certains produits et bien il faudrait les réinterroger, pareil pour les prix. Je suis d’accord, il faut une consommation militante 🙂

  6. en voilà encore une belle soupe !!!
    merci ma belle ♥

  7. Je redécouvre ton blog relooké et rempli de recettes très gourmandes :-))

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.