Napolitain (cuisine 100% végétale)

Written by marmotte

Bonjour à toutes et à tous !

Il y a plus de trois ans, je vous avais proposer une recette de Napolitain. Vous savez ce gâteau composé une trois couches de génoise à l’huile de palme avec du chocolat et des vermicelles dessus…
En quelques années, ma façon de pâtisser et de cuisiner a évolué, il était donc normal que je vous présente une nouvelle version 100 % végétal de ce gâteau.

Ce que j’apprécie dans la pâtisserie végétale, c’est qu’en général les quantités de sucre sont bien moindres que dans la pâtisserie classique et elle fait appel à des sucres moins raffinés et donc moins addictifs (même ce n’est pas forcément le cas aujourd’hui). Attention, je ne dits pas une la pâtisserie végétale est moins calorique et forcément plus saine que la pâtisserie classique. Il ne faut pas amalgamer cuisine végétale et cuisine allégée, healthy ou amaigrissante.

Visuellement, la ressemblance est assez bluffante même si à la dégustation, on se rend compte que ce n’est pas une pâtisserie tout à fait ordinaire. La génoise est moins moelleuse et plus dense. C’est clairement plus nourrissant que la version du commerce.
Par contre, j’ai été épatée par la ganache qui se réalise aussi facilement qu’une ganache à base de crème fraîche et qui se comporte et se travaille pareillement. Le soja étant assez neutre ne ressort pas du tout à la dégustation.
Je suis bien contente d’avoir tenté cette version végétale et même si elle ne remporte pas la palme de la meilleure pâtisserie dégustée chez nous, elle m’a quand même beaucoup plu. Et comme aujourd’hui, c’est mon anniversaire, j’ai bien le droit de me faire plaisir ^^

Les ingrédients pour un gâteau
Les génoises :

  • 260 g de farine de blé T65,
  • ½ sachet de poudre à lever,
  • 160 g de sucre blond de canne vanillé,
  • 75 g de purée d’amandes blanches,
  • 2 cuillères à soupe d’huile neutre,
  • 36 cl de lait végétal + 2 cuillères à soupe,
  • 2 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré.

La ganache :

  • 100 g de chocolat noir,
  • 100 g de crème soja,
  • 2 cuillères à soupe de sirop d’érable ou de riz.

Le décor :

  • 4 cuillères à soupe de sucre glace,
  • eau,
  • vermicelles pour pâtisserie.

Temps de cuisson : 55 minutes
Niveau de difficulté : Facile
Coût : €€€

La recette :
Préchauffer le four à 180 °C.
Dans un saladier, mélanger la farine, la poudre à lever et le sucre. Incorporer la purée d’amande et l’huile. Mélanger. Verser petit à petit le lait jusqu’à obtenir une pâte bien homogène.
Verser les deux tiers de la pâte dans un moule rectangulaire à bord droit et enfourner pour 25 minutes de cuisson. Les bords doivent être légèrement doré.
Ajouter la pâte restant le cacao et les deux cuillères à soupe de lait. Verser la pâte dans un moule rectangulaire aussi long que pour la pâte blanche mais moitié moins large environ. Faire cuire également 25 minutes.

Préparer la ganache. Au bain-marie, faire fondre le chocolat tout doucement dans la crème végétale et le sirop d’érable. Réserver.

Une fois les génoises totalement froides, réaliser le montage. Couper le génoise nature en deux rectangles et retailler les trois rectangles afin qu’ils soient de mêmes dimensions.
Sur un premier rectangle de génoise nature, étaler une belle couche de ganache. Coller ensuite la génoise au chocolat. Tartiner généreusement de ganache et poser la dernière couche de génoise.
Mélanger le sucre glace avec un peu d’eau et glacer le dessus du gâteau. Parsemer de vermicelles.

Laisser durcir la ganache et le glaçage deux-trois heures au frais avant de déguster.
À consommer dans les 24-48 heures suivants, pas plus.

Source : Gâteaux vegan de Émilie Perrin, Hachette

Print Friendly, PDF & Email

Comments: 14

  1. Il est super. Tu l’as vraiment bien réussi 🙂
    Bon we Marion

  2. gut says:

    J’ai une idée, tu n’as plus qu’à le recommencer en conservant la génoise et en y ajoutant cette ganache qui t’a complètement convaincue ! comme cela tu te régaleras à 100%. C’est vrai que le visuel est très ressemblant au vrai bravo tu as fait des prouesses comme toujours !
    Très bon anniversaires ! Marion je te souhaite pour l’occasion une très belle journée ! Gros bisous

  3. très belle version ! c’était mon goûter de 10h lorsque j’allais à l’école et qu’est ce que j’aimais çà ! longtemps que je n’en ai pas mangé et jamais osé me lancer dans le faire maison… des bises et bon lundi

  4. La densité de la mie est dûe à l’ajout de lait. Le lait comme le yaourt alourdissent les gâteaux, non pas en terme de calories mais de densité effectivement. En tout cas, il est bien beau et me rappelle de bons souvenirs d’enfance chez les amies.

    • Merci pour ces précisions ! Je n’ai pas encore acquis ce savoir un peu théorique mais très intéressant en pâtisserie !

  5. coucou Marion,
    J’ai toujours voulu le realiser car j’adore le Napoléon et tu as bien fait de le preparer pour ton anniversaire je suis allée voir la version classique je le mets dans mes favoris
    bisous

  6. Joyeux Anniversaire (en retard)! Tu as bien raison de te faire plaisir, et ce Napolitain a l’air de remplir sa mission 🙂

  7. Il faut absolument que j’essaie ta recette. Elle est parfaite. Miam, miam !!!!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.