Hachis camarguais (cuisine végétale)

Bonjour à toutes et à tous ! 

La recette que je vous propose aujourd’hui n’est pas forcément la plus appropriée en cette période de canicule puisqu’il s’agit d’une sorte de gratin. Cependant, on peut quand même consommer des plats chauds en été, d’autant que celui-ci, bien que nourrissant et complet, n’est pas gras du tout et se digère très bien. Si vous avez vraiment besoin de fraîcheur pour ne pas commencer votre repas par un gaspacho bien frais et désaltérant à base de tomates et de concombre et finir sur une salade de fruits de saison ou du melon. Ce que nous faisons souvent à la maison. 

Le hachis camarguais est un plat à base de viande de bœuf haché, de riz, de courgettes et de fromage. Pour cette version végétale, j’ai remplacé le bœuf haché par des PST (version haché déshydraté) et le fromage par de la chapelure. Je sais, vous allez me dire que tout cela n’est pas très sexy mais c’est quand même drôlement bon et nourrissant. Il faut dire que pour réaliser ce plat, je me suis bien évidemment inspirée de la recette originelle mais que je me suis débrouillé toute seule pour végétaliser complétement la recette et je ne suis pas allée voir sur d’autres blogs ou dans des livres de cuisine comme d’habitude. D’ailleurs, bien qu’il existe déjà des versions végétaliser de ce hachis camarguais notamment avec du tofu, il me semble que ma version aux PST est inédite et autant dire que je ne suis pas peu fière de mon idée ! Ben quoi ? C’est agréable de se lancer des fleurs de temps en temps, hihihi…

Trucs, astuces et organisation : 

Si l’emploi des PST ne vous est pas familier, il existe en magasin bio (Soy) et en grande surface (Sojasun) des hachis végétaux prêt à être utiliser. Ils se cuisine comme de la viande hachée. Comptez 400 à 500 g de produit pour réaliser cette recette. Idem si vous opter pour la viande hachée. 

Pour une version végétarienne ou carnée, on peut remplacer la chapelure par un bon fromage râpé comme du comté par exemple.

Les ingrédients pour 4 personnes : 

  • 4 belles courgettes vertes et jaunes,
  • 150 g de PST en hachis,
  • 1 cube bouillon de légumes,
  • herbes de Provence,
  • 200 à 300 g de sauce tomates ou de coulis de tomates,
  • 750 ml d’eau,
  • 100 g de riz de Camargue,
  • 2 oignons,
  • chapelure,
  • huile d’olive,
  • sel et poivre.

Temps de cuisson : 50 minutes 

Niveau de difficulté : *

Coût : €€

La recette : 

1/ Faire chauffer l’eau et y ajouter les herbes de Provence et le cube de bouillon. Quand l’eau bout, verser les PST et faire cuire à petits bouillons 10 minutes. 

2/ Égoutter soigneusement les PST en récupérant le bouillon. Réserver. 

3/ Dans un grand plat à gratin, verser au fond le riz cru rincé. 

4/ Peler et émincer les oignons et les disposer sur la couche de riz. 

5/ Mélanger les PST avec la sauce tomate. Étaler la moitié des PST dans le plat à gratin. 

6/ Laver et trancher finement les courgettes à l’aide d’un robot ménager. En disposer joliment (ou pas) la moitié sur les PST. 

7/ Verser le restant des PST sur les courgettes et les étaler en une couche homogène. Disposer les courgettes restantes. 

8/ Mouiller le gratin avec 15 à 20 cl de bouillon. Cet apport de liquide va permettre la cuisson du riz. 

9/ Dans un bol, mélanger la chapelure avec une cuillère à soupe d’huile d’olive. Parsemer la chapelure sur le gratin. 

10/ Enfourner dans un four préchauffé à 180 °C pour une quarantaine de minutes. 

11/ Servir bien chaud. 

Print Friendly, PDF & Email

7 Comments

Add Yours →

A part des jours comme aujourd’hui bien sûr il faut tout de même manger chaud ! Je fais froid juste le soir moi ! Ce gratin de courgettes m’a l’air bien sympathique à déguster. La courgette se prête vraiment à tout c’est pour cela que je l’aime tant ce légume ! merci gros bisous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.