Pirojkis au chou kale

Written by marmotte

Bonjour tout le monde,

Tout d’abord, je voudrais commencer cet article en vous signalant que cette recette a été validée par le chat de la maison : nous avons retrouvé les preuves de son forfait, un pirojki à moitié dévoré sur le plan de travail. La moitié restante a atterri dans sa gamelle et là elle a complètement disparu. La pâte et la farce (à base de légumes quand même !), tout est homologué par Vodka (la chatte de la maison qui aime la cuisine russe et qui donc porte bien son nom !).

Parlons un peu plus sérieusement de cette recette ! Je ne vais pas vous mentir entre le repos de la pâte à pirokji et la confection des petits chaussons, c’est une recette assez longue. Le plus rentable est donc de les préparer en grosse quantité et de les congeler une fois cuits. Pour votre prochain apéro, il suffira de penser à les décongeler et à les réchauffer quelques instants au micro-ondes.

Pour cette recette, je me suis servie de la pâte pour pains au lait d’Isabelle (La cuisine d’ici et d’ISCA) qui est vraiment un plaisir à travailler. Pour la garniture de mes pirojkis végétarien, j’ai choisi d’utiliser du chou kale (car après tout il existe des variétés sibériennes de cette plante), des oignons, des œufs durs… Je suis très contente du résultat final même si le façonnage pêche encore un peu !

Les ingrédients pour une bonne cinquantaine de pièces
La pâte :

  • 500 g de farine de blé T65,
  • 250 g de lait tiède,
  • 2 cuillères à café de levure de boulanger,
  • 1 œuf,
  • 25 g de sucre,
  • 10 g de sel,
  • 70 g de beurre.

La garniture :

  • 200 g de chou kale cru,
  • 2 oignons,
  • 1 gousse d’ail,
  • 2 œufs durs,
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche,
  • persil,
  • huile d’olive,
  • sel et poivre.

La finition :

  • 1 jaune d’œuf,
  • eau

Temps de repos : 2h15 + 1 nuit
Temps de cuisson : 35 minutes
Niveau de difficulté : Assez technique
Coût : €€

La recette :
La veille, on commence par la réalisation de la pâte pour les pirojkis. Sortir les ingrédients une heure avant de réaliser la recette.
Dans le bol d’un robot, placer la farine, le sel, la levure (attention la levure ne doit pas rentrer en contact avec le sel durant cette étape) et l’œuf. Commencer le pétrissage à l’aide du crochet en ajoutant le lait peu à peu. Quand la pâte prend forme, incorporer le beurre. Pétrir jusqu’à obtenir une pâte homogène, non collante et élastique.
Laisser reposer une heure puis la dégazer rapidement.
La placer de nouveau dans un saladier, couvrir puis entreposer au frais pour la nuit.

Le lendemain, préparer la farce.
Peler et émincer les oignons. Les faire revenir quelques minutes dans une poêle. Ajouter ensuite l’ail pressé et le chou kale que l’on aura débarrassé de ses côtes centrales, laver et hacher grossièrement. Faire cuire entre 10 et 15 minutes.
Sortir la pâte à pirojki et la laisser reposer à température ambiante 15 minutes.
Dans le bol d’un robot muni de sa lame hachoir, verser le contenu de la poêle, les œufs durs écalés, le persil et la crème fraîche. Hacher l’ensemble de ces ingrédients pour obtenir une farce encore un peu grossière. Saler et poivrer.

On passe à la réalisation des chaussons.
Fariner un plan de travail et y abaisser la pâte. Découper des disques à l’aide d’un verre à moutarde et les garnir d’une cuillère à café de farce. Puis replier la pâte pour former un chausson de forme triangulaire. Replier d’abord deux bords en les pinçant puis souder le troisième.
Recommencer jusqu’à épuisement des ingrédients.
Disposer les pirojkis sur des plaques de cuisson garnies de papier sulfurisé. Couvrir et laisser reposer une heure.
Préchauffer le four à 200 °C.
Badigeonner les chaussons avec le jaune d’œuf délayé dans un peu d’eau.

Enfourner pour 15 minutes.
Déguster tiède.

Avec cette recette, je participe à Cuisinons de Saison de janvier.

Comments: 16

  1. Et bien ta petite Vodka a vraiment bon goût ! C’est un sacré travail, je suis sûre que tes invités se sont régalés ! Bonne soirée, bisous

  2. Je n’en ai jamais fait personnellement mais je suis en partie d’origine polonaise alors ça me parle, bien évidemment pas au chou kale et pourtant je trouve que c’est une belle façon une fois de plus d’utiliser ce légume dont on ne sait pas toujours quoi faire en dehors des potages.
    je viens de lire ton commentaire chez moi et il me semblait bien avoir déjà lu que tu as des origines ch’ties. Bisous

    • Dans les semaines à venir, je vais poster quelques recettes autour du chou kale.

  3. C’est beau, c’est très beau, j’adore les pirojki. A tester avec du chou kale !

    • C’est amusant, car au début, je me suis dit qu’ils ressemblaient vraiment aux miens, et pour cause ! Je suis très flattée, une fois de plus, je te prends une photo (comment choisir, elles sont toutes magnifiques).

  4. J’aurais bien mis un petit peu de fromage avec le chou. Qu’en dis tu ?

    • Si tu me prends par les sentiments, je ne peux pas dire non !!
      Je trouve étrange que mon mari ne m’est pas fait la même réflexion, il n’est pourtant pas malade en ce moment 😉

  5. Intéressant pour l’apéro, ils sont vraiment superbes ! Je trinque avec Vodka

  6. gut says:

    Je ne connaissais pas ces petits pirokji ! c’est effectivement très sympathique pour l’apéro ! Je n’avais pas apprécier le chou kale lorsque je l’avais essayé mais je devrais en acheter à nouveau, j’aime normalement tous les choux alors il n’y a pas de raison que je n’apprécie pas celui ci . De quoi faire manger des légumes à tout le monde ces petits pirokji ! même aux chats !! 😉 Merci de les avoir dédiés à cuisinons de saison. gros bisous

    • Surtout que le chou kale n’est pas le chou qui a le gout le plus typé !

  7. Si ta recette a été validé par le chat de la maison….. ça m’a bien fait rire!!! 🙂
    ça fait un moment que je veux tester ces fameux chaussons… Je note ta recette et je vais tâcher de me dégager du temps pour la faire!!!!

  8. Du travail en effet, mais pour un résultat à la hauteur !! Et une nouvelle recette de chou kale, je l’aime bien ce chou et j’aime bien trouver de nouvelles recettes !!

  9. ben quoi elle a raison cette chatte, y’a pas que les humains qui ont droit de se régaler et avec toutes les bonnes choses qu’elle voit passer elle a bien le droit d’en profiter un peu!!!! bisous

  10. Tu m’as bien fait rire avec ton chat….Et comme lui, je me laisserais bien tenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *